Indispensable dans toutes les salles de bain, le coton conventionnel a de nombreuses utilités. Lors du démaquillage ou de l’entretien de la peau, il est un compagnon fidèle dès qu’il s’agit de cosmétiques.

Mais son exploitation est extrêmement coûteuse en eau, puisqu’il faut entre 5 400 et 19 000 litres d'eau pour produire 1 kg de coton !

 

Nous refusons d’encourager une telle consommation : voici le guide Peaulette des alternatives au coton conventionnel jetable :

Le coton démaquillant jetable bio, le premier pas

L’un des premiers arrivés, il a une vraie réputation de champion écolo

Le coton naturel est cultivé en utilisant des méthodes et des matériaux qui ont un faible impact sur l'environnement.

Grâce aux systèmes de production biologique qui réduisent l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques, les champs de coton bio reconstituent et maintiennent la fertilité des sols.

Certaines exploitations mettent même en place une agriculture biologiquement diversifiée, permettant à la biodiversité de regagner en vigueur !

Ses propriétés hypoallergéniques en font un candidat de choix pour les peaux sensibles : enfin finies les rougeurs sur le visage !

Chez Peaulette, notre petit plus c’est de ne faire appel qu’à des cotons éthiques et responsables, qui prennent soin aussi bien de la terre que de celui qui la cultive.

 

Le coton démaquillant lavable bio, la solution


Il y a de nombreux types de cotons réutilisables : faisons un tour d’horizon des alternatives zéro déchet

Attention à l’épaisseur de la fibre de l’éponge de coton ! Selon son épaisseur, elle sera adaptée à différentes utilisations (pensez finesse pour le démaquillage).

 

Les petits Pancakes de chez Paulette s’inscrivent aussi dans ce mouvement zéro déchet, et leur finesse et leur douceur sont parfaitement adaptées à une utilisation régulière dans la salle de bain !


Dans tous les cas, il est essentiel de s’assurer que les teintures soient naturelles pour préserver votre peau. Ainsi, les cotonnades réalisées à la maison avec des chutes de coton bio sont une fausse bonne idée ! Le tissu est à la fois trop lisse pour être efficace et parfois teint chimiquement, ce qui abimera votre peau.

 

Les lingettes Adanys sont garanties sans teintures chimiques et idéales pour un démaquillage rapide du visage

 

La lingette démaquillante en bambou bio, pour une consommation éthique

Le concurrent le plus sérieux du coton a en effet quelques atouts dans sa manche :

La viscose de bambou est au moins aussi douce que le coton ! Elle dispose aussi de qualités anti bactériennes très appréciables pour les peaux sensibles

Un point très positif est que les forêts de bambou poussent extrêmement vite (jusqu’à un mètre par jour sans engrais !) et sont déjà implantées à grande échelle de manière naturelle


Pour bien choisir une lingette en bambou, assurez-vous d’y trouver le label vegan, essentiel pour s’assurer que la transformation du bambou en viscose de bambou a été propre !

 

Les lingettes démaquillantes Fibao et leur filet de lavage sont à la fois bio, éthiques, responsables et favorisent le circuit court et local ! Très colorées, elles sont idéales dans la salle de bain

 

Le gant microfibre : la solution pour nettoyer les peaux grasses ou mixtes

Ce tissu très particulier peut avoir de très bons résultats pour les peaux fabriquant du sébum mais ne doit pas être utilisée pour les peaux sèches et fragiles.

Couplé à une lotion démaquillante, la microfibre sera très efficace. Attention cependant à ne pas l’utiliser seulement humide ou les résultats seront décevants.

Votre lingette en microfibre conservera ses propriétés même après de nombreux lavages, plus d’excuse pour ne pas franchir le pas !

 

 

Pour les peaux à tendances acnéiques, Fibao propose un gant double face microfibre-bambou afin de nettoyer la peau et de l’apaiser ensuite

 

Alors, que choisir ?

Peut-on faire confiance au coton ?

Et bien OUI ! Le coton bio est un allié écolo !

Mais il n’est pas le seul, et heureusement : il y en a pour tous les goûts

La viscose de bambou présente des qualités similaires à celles du coton bio, en plus d’être issue de forêts présentes naturellement

Les peaux à tendance acnéiques seront quant à elles ravies par la microfibre